Compte en banque bloqué, héritage

Les arnaques par e-mail
L'arnaque nigériane (ou africaine)
Une arnaque dangereuse, circulant par e-mail et traquée par le Secret Service américain.
e courriel a pour objet ASSISTANCE. Nous le résumerons ainsi. Miss Lizy Kamara est la fille d'un directeur financier d'une mine de diamants de Sierra-Leone, aujourd'hui décédé. Le père en question a, pendant la guerre civile, déposé sa fortune dans une banque d'Abidjan (Côte d'Ivoire), où sa fille vit aujourd'hui en tant que réfugiée politique avec son frère.

 

Aujourd'hui, alors que la guerre est terminée, le gouvernement du Sierra-Leone veut faire main basse sur les fortunes des partisans de l'ancien régime, et notamment celle du cher papa. Dans le message qu'elle vient de vous adresser, Lizy vous propose tout simplement de transférer les 16 millions de dollars qu'elle a hérités de son daddy sur votre propre compte, en vous indemnisant avec 15 % de la somme (soit la bagatelle de 2,4 millions de dollars). Bien sûr, il faut promettre de ne pas trahir la miss et son frangin...

 

Peut-être avez-vous déjà reçu ce genre de message dans votre boîte aux lettres. Sous cette forme ou sous une autre. Car de multiples variantes circulent. La miss peut être un mister, le pays peut devenir le Nigéria ou la Côte d'Ivoire, la personne peut s'adresser à vous pour que vous effectuiez à sa place un don à un organisme de charité ou à une église, la commission peut s'élever à 30%, etc.

Voici quelques variantes repérées par nos soins...
Expéditeur Qui est-il/elle ? Pays Votre gain


Clémence Bare :La veuve de l'ex-président de la république du Niger Côte d'Ivoire 20 % de 38 M$


Eric Biara ,Marie Braman : Le fils (ou la fille) unique d'un riche négociant en cacao ou café d'Abidjan, d'un exploitant d'or ou d'un douanier, aujourd'hui décédé Côte d'Ivoire 15 % de 8,5 M$


Miss Lizy Kamara ,Aminata Touré : La fille d'un directeur financier d'une mine de diamants de Sierra-Leone, réfugiée en Côte d'Ivoire. Côte d'Ivoire et Sierra-Leone 15 % de 16 M$


Mrs. Ann Ken-SaroWiwa : La fille d'un poète d'une minorité nigériane (les Ogoni), pendu par le gouvernement. Nigeria 15 % de 16 M$


M. Abu Timi : Un ex-directeur au ministère des mines et des ressources naturelles au Sierra-Leone, exilé à Lomé au Togo. Togo et Sierra-Leone 25 % de 21,5 M$


Emmanuel Ojo ou Ben Uyiosa : Des agents du Federal Government Contract Review Panel. Nigeria 20 % de 26,4 M$


Mrs. Felicia Kabila : La 3ème épouse de Laurent Kabila, président de la République Démocratique du Congo assassiné en 2001. RD Congo 25 % de 22 M$


Mrs. Sese-Seko : La veuve du président Mobutu, dernier président du Zaïre (devenu République Démocratique du Congo), exilée à Abidjan. RD Congo, Côte d'Ivoire Un pourcentage non précisé de 100 M$


Sandrine Oseyon ,Patricia Konan ,Francoise Edwards : La veuve d'un Koweitien qui travaillait pour une compagnie pétrolière en Cote d'Ivoire, ou d'un négociant de bétail et volailles gabonais. Atteinte d'un cancer en phase terminale, elle veut léguer sa fortune à l'Eglise ou à une organisation de charité. Vous serez l'intermédiaire pour cette opération. Côte d'Ivoire, Gabon La totalité du fonds, soit 8.5 millions d'euros.

Villaran Nenita : La veuve d'un ancien ministre des Finances des philippines, dont la fortune a été transferée à Abidjan. Côte d'Ivoire Une partie de la fortune
Caroline Deyda La fille unique d'un grand journaliste gambien assassiné, réfugiée en Côte d'Ivoire. Gambie et Côte d'Ivoire 25% de 3, 5 M€


Noël D.: Un militaire français faisant partie de "l'armée de la force Licorne". Il a récupéré un butin abandonné par les rebelles ivoiriens après l'attaque d'une banque à Bouake. Côte d'Ivoire 30 % de 8 M$


Kevin Christopher : Le directeur d'une banque du Togo, qui a découvert une grosse somme sur un compte appartenant à un de ses clients étrangers, mort avec toute sa famille dans un accident d'avion. Il vous propose de vous déclarer comme proche parent ou proche relation de la famille défunte. Togo 40 % de 10,5 M£


Feddag Safia ,Sandrine Somon : L'employée d'un Irakien, ambassadeur des Nations Unies, ministre des affaires étrangeres et deputé, aujourd'hui décédé. Détentrice d'une malle bien remplie confiée par son ex-patron, elle cherche à quitter l'Irak. Irak 25% de 17,5 M$

Claude Guillette : Un célibataire sans enfant, en phase terminale de cancer. Il vous confie sa fortune pour une oeuvre de charité. Canada 4 millions de dollars canadiens


Ne rêvez pas ! Ce genre de message n'est qu'une gigantesque et dangereuse arnaque. Car derrière ces noms d'emprunts se cachent des escrocs qui ne visent qu'à vider votre compte en banque.

Comment cela ? Si vous manifestez un tant soit peu d'intêret pour la chose, vos correspondants vous proposent...

... soit d'avancer des frais
Pour réaliser le transfert, il faut un avocat. Sous des prétextes divers, on vous explique que c'est vous qui devez avancer les frais d'avocat. Cela fait, on vous apprend que vous devez régler des frais de douanes. Vous vous exécutez ? Il faut maintenant s'acquitter d'une taxe fiscale . Etc., etc. A chaque étape, les escrocs réclament davantage d'argent sous un prétexte quelconque. Jusqu'à ce que les abusés se rendent compte de l'arnaque. Les sommes peuvent monter très haut (on part de quelques centaines d'euros pour dépasser la centaine de millier d'euros !)

... soit de communiquer vos coordonnées bancaires
Pour transférer la somme, il faut évidemment avoir le numéro de votre compte bancaire. Mais les escrocs en profitent pour récupérer une photocopie de votre passeport ou votre permis de conduire. Munis de ces informations, ils usurpent votre identité et vident votre compte en banque.

Ce genre de tromperie, que d'aucuns pourraient trouver grossière, est pourtant très répandue. Connue sous le nom de 419 scam, elle a déjà piégé de nombreux internautes, qui voulaient soit rendre service (certains messages font vibrer la corde émotionnelle), soit simplement voir la couleur de l'argent. La brigade financière du Secret Service (service de police américain) reçoit de 300 à 500 e-mails par jour concernant cette escroquerie, qui ne rapporterait rien moins que plusieurs centaines de millions de dollars par an à ses investigateurs. Et l'on estime que seul un cas sur 10 serait rapporté.

Dans certains cas, l'arnaque peut même tourner au drame. Les victimes potentielles sont parfois invitées à se rendre dans le pays désigné (Côte d'Ivoire, Nigéria, Zimbabwe) pour y effectuer la transaction. Toujours selon le Secret Service, un Américain aurait été assassiné au Nigéria en essayant d'encaisser la commission. En février 2003, un diplomate nigérian a été assassiné par un citoyen tchèque qui le tenait pour responsable de l'escroquerie...

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×